Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé.

La « soukka » – entre l’éternel et l’éphémère

septembre 27 @ 19:00 - 21:00

5$
an unauthorized, meticulous replica of a painted wooden sukkah from Germany, was smuggled to British Mandate Palestine at the outbreak of WWII, and recreated in the basement of Jerusalem’s former leper colony.

La « soukka » – entre l’éternel et l’éphémère
Les migrations et les structures temporaires de l’Allemagne aux communautés Bedouin

Joignez-vous à Diego Rotman (artiste en résidence et professeur invité, Queen’s Univeristy) du groupe de Sala-manca pour découvrir les histoires incroyables derrière leurs œuvres et efforts collaboratifs en créant deux « soukkot ». Une « soukka » est une demeure temporaire construite des matériaux ordinaires, habituellement utilisée pour manger, accueillir des invités et même dormir. Ces structures sont construites pour « soukkot », un festival juif d’une durée d’une semaine pendant l’automne. « Soukkout » commémore les quarante années d’errance dans le désert après l’exode d’Égypte. Les artistes utilisent cette structure riche de traditions pour nous inviter à la contemplation des sujets de la temporalité et de l’exil ; ils proposent une interprétation contemporaine de la « soukka » en tant qu’un objet concret et symbolique.
Leur première œuvre The Eternal Sukkah (La soukka éternelle) (2014), constitue un bâtiment autrefois illégal et fabriqué à partir de déchets de construction. Acheté des Jahalin Bedouins, une communauté en exil, puis reconstruite, Sala-manca a ensuite vendu leur œuvre au Musée d’Israël comme objet d’art. Leur deuxième, The Deller Sukkah (La soukka Deller) (2017), est une réplique méticuleuse et non-autorisée d’une soukka en bois peint venant d’Allemagne. Originalement, la soukka a été transférée illicitement en Palestine sous mandat britannique au déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale, puis recréée au sous-sol de l’ancienne léproserie de Jérusalem.

Les histoires et métaphores représentées par les deux bâtiment – le bedouin-juif « Eternal Sukkah » et le « Deller Sukkah » – explorent un dialogue entre les dichotomies du nomadisme et de la propriété ; entre la fugacité efforcée et la fugacité comme valeur religieuse ; entre les paysages absents et présents ; et entre les efforts artistiques des différentes époques historiques, dont chacun exemplifie le drame de leur temps.

Cette présentation sera en anglais, et sera co-présentée par Curating and Public Scholarship Lab (CaPSL) de l’Université Concordia, Goethe-Institut Montreal et Mamuta Art and Research Center (Jerusalem).

Facebook

BILLETS 5$

Détails

Date :
septembre 27
Heure :
19:00 - 21:00
Prix :
5$

Lieu

Musée du Montréal juif
4040 boul. St-Laurent R01
Montréal, Québec H2W 1Y8 Canada
+ Google Map
Téléphone :
514-840-9300